Nuit d’amour – Retour sur notre première partie de Pierre Perret

33841577_1009907872483234_7106694999563042816_o

Le 26 mai, sous la lune de La Coupole Saint Loubès, nous avons rencontré notre Pierrot favori. Pas Pierrot la Lune, plutôt Pierrot les étoiles dans les yeux, la malice plein les pupilles. Il nous a appelé « mes petits », il nous a dit qu’on était bien, que c’était bon et a introduit son spectacle en disant « souvenez-vous de ces petits ». Il nous a appelés « mes petits », mais ce matin, on se sent grands. On a le cœur qui vire à hue et à dia. Tout chaviré par lescompliments qui ont plu, le public généreux qui ne nous attendait pas mais qui nous a aimé quand même.

Hier, on a dégusté nos chansons préférées, on a savouré un rêve d’enfants, on a découvert des compagnons de scène talentueux, des régisseurs-techniciens-éclairagistes qui mettent de la lumière sur tout ce qu’il touche, une directrice géniale, un Monsieur Julien providentiel et bienveillant et on a fait le plein d’amour et d’enthousiasme.
On vous aime comme ce n’est pas permis. Merci à vous, à Pierrot et à tous de nous faire rêver.

Si l’on nous avait dit que l’on ouvrirait un jour pour Pierre Perret, on aurait été tellement excités qu’on n’en aurait pas dormi. Et aujourd’hui, passées les miquettes et sortis de la grande scène, on ne sait plus fermer les yeux.

Mercis par milliers.